Dimanche 27 janvier 2019

3ème dimanche ordinaire, année C

Du livre de Néhémie au psaume 18 pour en arriver à l’Evangile

Du livre de Néhémie au psaume 18 pour en arriver à l’Evangile, tout converge vers une unique
réalité : Dieu parle à son peuple. Oui n’en doutons pas. A l’église Sainte Thérèse le plafond orné
de prophètes nous rappelle, s’il en était besoin, que Dieu a parlé à son peuple par ces prophètes
et maintenant par le Christ. Loin de nous de remettre en cause cette réalité quand après
l’Evangile nous reconnaissons qu’acclamer la Parole de Dieu c’est reconnaître que le Christ vient
de nous parler. Chaque jour, chaque dimanche, nous sommes des auditeurs du Seigneur… Ainsi,
nous ne pouvons pas dire que nous sommes une religion du livre mais bel et bien une religion de
la Parole. Combien de jeunes, de catéchumènes et nous-mêmes, avons reçu du Seigneur un
appel à le suivre, à lui donner notre vie, à nous réjouir de ce cœur à cœur où nous entrons en
dialogue avec celui qui nous introduit dans l’amour du Père. Nous voilà loin du questionnement
d’Albert Camus dans L’homme révolté où l’existentialiste parle de Dieu en le nommant « idole
muette ». Nous le savons, nous aimons l’entendre nous dire : « Tu es mon Fils bien aimé, en toi j’ai
mis tout mon amour ». Nous savons l’entendre quand depuis quatre ans nous vivons une
semaine de prière accompagnée pour mieux percevoir et vivre l’écoute d’un Dieu qui ne cesse
de vouloir se faire conversation. Osons dire avec le livre d’Isaïe que notre accomplissement se
trouve dans ce cœur à cœur avec le Seigneur qui a soif de notre désir de sa Parole.

Frères et sœurs, je prie fortement pour que nous dépassions le chiffre d’inscrits de l’an
passé, 75 personnes étaient accompagnées pour prier avec la Parole de Dieu. Cette année,
j’espère qu’il y en aura au moins 120… que dis-je 150 ! car n’attendons pas demain pour
écouter Dieu, lui parler, le prier et nous inscrire à cette semaine du 24 au 30 mars 2019.

Et s’il en était besoin, non pas pour vous convaincre mais pour vous permettre d’encore mieux
recevoir l’appel du Seigneur, écoutons , méditons le préambule de Dei Verbum : « En écoutant
religieusement et proclamant avec assurance la Parole de Dieu, le saint Concile (Vatican II) fait
sienne cette parole de saint Jean : « Nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du
Père et qui nous est apparue : ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que
vous soyez en communion avec nous et que notre communion soit avec le Père et avec son Fils
Jésus Christ » (1 Jn 1, 2-3). C’est pourquoi, suivant la trace des Conciles de Trente et du Vatican I, il
entend proposer la doctrine authentique sur la Révélation divine et sur sa transmission, afin que,
en entendant l’annonce du salut, le monde entier y croie, qu’en croyant il espère, qu’en espérant
il aime »

C’est donc fort de toute cette exhortation, qu’aujourd’hui la Parole de Dieu pour nous va
s’accomplir, va s’épanouir en nous.

Père Marc

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter de la Paroisse Sainte-Thérèse.

Merci. Votre adresse e-mail est maintenant abonnée!