Dimanche 20 janvier 2019

2ème dimanche ordinaire, année C

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier
« Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit » Co, 12, 11

A l’occasion de la Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens, les paroissiens de l’Immaculée Conception se réjouissent
d’accueillir à nouveau leurs amis et voisins de l’Armée du Salut, venus ce dimanche rendre gloire au Seigneur avec nous.
Cette démarche s’inscrit pleinement dans la vision œcuménique actuelle. Plutôt que de s’affronter sur le terrain théologique dans le
but illusoire d’essayer d’aboutir à une uniformisation des dogmes et des croyances, l’œcuménisme aujourd’hui s’attache plutôt à établir sur le terrain des liens fraternels et durables avec les autres confessions chrétiennes, à nous enrichir mutuellement de nos différences, pour pouvoir célébrer ensemble le Seigneur et présenter au monde le visage d’une Eglise réconciliée, ouverte, vivante, pleine de foi.

C’est ainsi que nous célébrons cette année les 20 ans de la Déclaration Commune sur la Doctrine de la Justification, signée en 1999 entre la Fédération luthérienne mondiale et l’Eglise catholique. Dans cette Déclaration, luthériens et catholiques ont pu donner ensemble une  compréhension commune de l’affirmation selon laquelle nous sommes justifiés (et sauvés) par la grâce de Dieu, au moyen de la foi, et non en raison de notre mérite, dépassant ainsi les condamnations doctrinales réciproques et la question centrale à l’origine de la rupture entre Martin Luther et l’Eglise catholique au XVIème siècle.

Depuis, se sont joints à cette avancée œcuménique majeure le Conseil méthodiste mondial (2006), la Communion mondiale d’Eglises réformées (2017) et la Communion anglicane(2017). Peu d’entre nous connaissent l’Armée du Salut, née à la fin du XIXème siècle dans les
quartiers misérables de l’East End Londonien, qui regroupe sous une même appellation une Eglise – rattachée en France à la Fédération
Protestante – et une Fondation engagée dans la lutte contre tous types d’exclusion. Le fondateur de l’Armée du Salut considérait qu’avant de parler à quelqu’un du Royaume des cieux, il faut pouvoir lui proposer des conditions de vie décentes sur terre. C’est l’origine de la devise devenue populaire : « Soup, Soap, Salvation » (Soupe, Savon, Salut).

La révolte des gilets jaunes nous a récemment montré trop clairement les ravages souterrains de l’exclusion et d’une fracture sociale trop longtemps ignorées. Et l’urgence pour les chrétiens de sortir de « l’entre-soi » bien confortable de nos communautés, de prendre au sérieux cette exigence d’écoute attentive, de partage, qui devraient prendre plus de place au cœur de la vie de nos paroisses. Et nous avons sans doute beaucoup à apprendre ou partager avec nos amis de l’Armée du Salut pour progresser en ce sens.

Véronica Giraud, responsable de l’œcuménisme

Cette année les Journées d'Amitié sont en ligne!

Retrouvez et commandez nos meilleurs produits et idées cadeaux sur

JASAINTETHERESE.FR

click!

You have Successfully Subscribed!