Dimanche 23 juin 2019

Dimanche de la Fête du Corps et du Sang du Christ, année C

Quand un paroissien de Sainte-Thérèse devient prêtre

Né à Boulogne-Billancourt, j’y ai résidé pendant mes années de vie professionnelle dans un groupe industriel. Au cours de cette activité, les questions de la vérité et du sens de l’existence m’ont conduit à une intense recherche, dont la dimension vocationnelle s’est affirmée. Dans
l’oraison, l’eucharistie et la vie de paroisse, parmi vous à Sainte-Thérèse, le Christ m’a révélé sa présence, témoigné son amour et appelé à le suivre de plus près. Au terme d’un temps de discernement, je suis entré au séminaire. Après le cycle de philosophie à Issy-les-Moulineaux, les
études de théologie se sont déroulées à Rome, au séminaire français et à l’université Grégorienne.

À mon retour en France il y a un an, la paroisse Saint-Saturnin d’Antony m’a accueilli à temps plein et accompagné dans le ministère diaconal, jusqu’à l’ordination presbytérale reçue ce samedi. L’année de formation  » sur le terrain  » qui vient de s’écouler a aussi inclus des cours de
théologie spirituelle à Paris.

Que signifie devenir prêtre ? Homme de Dieu et homme de prière, le prêtre reçoit la grâce du Christ pour la communiquer, témoigner de l’amour de Dieu et aider les fidèles à fonder toute leur vie sur cet amour.

Le Christ a voulu et institué le sacerdoce, pour associer des hommes à son oeuvre de salut. Parmi ses disciples, il en a choisi douze afin que que leur vie repose sur l’attachement à sa personne : « il en institua Douze pour être avec lui » (Mc 3,14). Les Apôtres sont mis à part du monde :
« Père, j’ai manifesté ton nom aux hommes que tu as tirés du monde pour me les donner » (Jn 17, 6). À l’image du Christ, ils sont envoyés dans le monde : « comme le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie » (Jean 20,21). À l’image du Christ, ils sont consacrés : « pour eux, je me consacre moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi consacrés par la vérité » (Jn 17,19). Le sacrement de l’ordre confère à ceux qui le reçoivent une identité propre, un  » caractère  » indélébile qui les configure au Christ Bon Pasteur.

« Père, consacre-les dans la vérité : ta parole est vérité » (Jn 17, 17). La Parole de Dieu est constitutive de la mission des Apôtres. À leur suite, les prêtres sont ordonnés pour enseigner. Lors de la Cène, Jésus dit aux Apôtres : « faites cela en mémoire de moi » (Lc 22, 19 ; 1Co 11, 24). Il
leur demande de communiquer aux hommes son sacrifice, en y participant personnellement. À leur suite, les prêtres sont ordonnés pour sanctifier.

À la mère de Jacques et de Jean, qui demande pour ses fils honneur et pouvoir, Jésus répond : les grands tiennent les nations « sous leur domination. Il ne doit pas en être ainsi parmi vous. » (Mt 20, 25-26). Le  » pouvoir  » confié aux Apôtres consiste à servir. À la suite des Apôtres, les prêtres sont ordonnés pour gouverner une portion du peuple de Dieu. Ils servent tous les baptisés, dont ils partagent l’égale dignité d’enfants de Dieu. Ils servent l’unité de l’Église, qui se nourrit de la communion eucharistique et se manifeste principalement en elle.

Merci pour votre prière. Soyez assurés de la mienne pour toute la communauté paroissiale de Sainte-Thérèse.

P. Marc Leroi

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter de la Paroisse Sainte-Thérèse.

Merci. Votre adresse e-mail est maintenant abonnée!