Dimanche 6 janvier 2019

Épiphanie du Seigneur, année C

Epiphanie du Seigneur

« Allez-vous renseigner avec précision sur l’enfant » (Luc 2)

« Si les Mages qui, guidés par l’étoile, étaient à la recherche du roi des Juifs représentent le mouvement des peuple vers le Christ, cela signifie implicitement que le cosmos parle du Christ et que, cependant, pour l’homme dans ses conditions réelles, son langage n’est pas pleinement déchiffrable. Le langage de la création offre de multiples indications. Il suscite dans l’homme l’intuition du Créateur. Il suscite, en outre, l’attente, ou plutôt l’espérance que ce Dieu se manifestera un jour. Et il suscite en même temps la conscience que l’homme peut et doit aller à sa rencontre » (Benoit XVI, L’enfance de Jésus).

Les Mages nous montrent que l’humanité peut aller à la rencontre d’un Dieu qui se révèle, sans pourtant avoir beaucoup d’éléments, répondant à une intuition de Dieu.

« Qui est Jésus ? ». C’est la question que peuvent se poser tous ceux qui sont loin de la foi, de l’Eglise, de la vie chrétienne. C’est aussi la question que chaque chrétien, quelle que soit la progression de sa vie chrétienne, peut se poser dans un approfondissement de la Foi, en vue de gagner en intimité avec le Christ.

Certes, Hérode ne demande pas aux Mages de se renseigner par souci d’approfondissement de la Foi, c’est pourtant la grâce que vont recevoir les Mages, éclairés sur les mauvaises intentions d’Hérode. Ils prennent un autre chemin pour rentrer chez eux, celui que nous pourrions appeler chemin de conversion. La rencontre avec le Christ ne peut qu’avoir des conséquences sur le cheminement de notre vie, la rencontre du Christ change notre vie et notre rapport au temps au monde et aux autres. C’est pourquoi, en fêtant l’Epiphanie du Seigneur, nous pouvons demander la grâce de cet approfondissement de la connaissance de Jésus, parce qu’il est la source de ce qui nous conduit chaque jour.

Différents moyens sont à notre disposition pour mieux connaître le Christ et pour le rencontrer. L’Ecriture Sainte est le moyen privilégié, mais nous pouvons aussi nous abreuver de nombreux commentaires spirituels que l’histoire de l’Eglise nous offre à travers les Saints.

A noter que l’Ecriture se lit à la lumière de ce qui l’a inspirée, l’Esprit Saint. On souligne par là le rôle indispensable de la prière, c’est elle qui nous place dans une véritable rencontre avec le Christ, ou qui nous dispose pour nous laisser rencontrer par lui. Cette prière passe par notre dévotion personnelle, mais doit aussi nous conduire à la prière de l’Eglise, notamment par les sacrements. Ils sont donnés pour rendre le Christ présent parmi les hommes, sanctifiant le cœur de chacun dans les différentes étapes de la vie, disposant à la rencontre ultime qui consistera à contempler la Gloire de Dieu éternellement.

Les Mages n’avaient pas tout cela en tête lorsqu’ils trouvent Jésus, ils en sont aux prémices de la Révélation. Rendons grâce pour tout ce que nous avons reçu de plus, en prenant bien conscience que nous avons encore beaucoup à recevoir ! Alors Belle et Sainte Année 2019 à vous.

Avec ma prière et ma gratitude. Père Marc.

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter de la Paroisse Sainte-Thérèse.

Merci. Votre adresse e-mail est maintenant abonnée!