Dimanche 11 novembre 2018

32ème dimanche ordinaire, B

Fait religieux et foi chrétienne dans la Grande Guerre

« REPRENDRE LA MEMOIRE POUR FAIRE LA PAIX »

Nous arrivons au centenaire des batailles les plus longues et meurtrières du conflit. Là, à Verdun et dans la Somme, tant de soldats venus de tous les coins de France mais aussi des « colonies » et de l’étranger ont donné leur vie. Souvent ils sont restés sans sépulture.

Les mois et les années de guerre passant, le découragement paraît chez certains poilus, d’autres sont porteurs et témoins d’espérance.

Le Pape François disait en juin 2015, à Sarajevo : « Vous n’avez pas le droit d’oublier votre histoire. Non pas pour vous venger, mais pour faire la paix… Reprendre la mémoire pour faire la paix….

Aujourd’hui aussi, dans cette guerre mondiale, [celle que nous vivons actuellement] nous voyons beaucoup, beaucoup, beaucoup de cruauté. Faites toujours le contraire de la cruauté : ayez des attitudes de tendresse, de fraternité, de pardon. Et portez la Croix de Jésus Christ… »

« Mémoire et service sont deux traits de l’identité du chrétien » nous rappelle aussi le Pape. C’est pourquoi nous tenons à continuer, durant ces années de commémoration de la Grande Guerre, à mettre à la disposition de tous ces témoignages d’hommes et de femmes au service de notre pays, témoignages de foi, qui nous ont été transmis.

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter de la Paroisse Sainte-Thérèse.

Merci. Votre adresse e-mail est maintenant abonnée!