la CIASE et après …

Ciase v5

Chers amis, 

Le temps de la sidération a donné lieu à beaucoup de paroles, réactions ô combien légitimes de colère, d’anéantissement, de compassion, voire de rejet tant cette réalité est effrayante.  Doit s’ouvrir maintenant le temps de la réflexion, individuelle et collégiale, dans un but de construction ou de reconstruction d’une communauté qui accueille et répond.

Accueillir et répondre, car là se joue notre responsabilité de baptisés, membres d’un même corps, d’une même Église face à des blessures terribles par le crime de quelques-uns. Répondre au sens étymologique du terme, à savoir l’engagement en retour de mon engagement de baptisé, engagement à suivre le Christ et à agir sous son regard.

Comment dès lors « répondre » de ces circonstances dramatiques ?

La réflexion nous amène à nous poser des questions ; posons-les et partageons-les. La paroisse a créé une adresse mail pour recevoir toutes ces questions relatives au rapport de la CIASE et recevoir aussi vos propositions et suggestions :  

ciaseboulogne92@nullmailo.com

Vous pouvez également déposer vos questions par écrit dans la boite aux lettres de la paroisse, en mentionnant sur l’enveloppe : réunion du 24 mars.

Nous les partagerons ensemble lors d’une rencontre le 

jeudi 24 mars 20h30 à Sainte-Thérèse 

Et Il nous faut nous préoccuper des victimes dont certaines vivent peut-être près de nous sans que nous le sachions. Osons vivre la charité chrétienne dans ce domaine aussi, en manifestant de la compassion aux victimes et en essayant de répondre aux attentes qu’elles expriment :   … /…

Vous qui connaissez d’anciennes victimes ou des proches de ces victimes, soyez  disponibles et proposez-leur de les écouter et de les accompagner si elles en expriment le besoin.

Vous qui avez été victime d’un prédateur, sachez que nous sommes prêts à vous écouter, à vous aider si vous le souhaitez. Mais nous avons bien conscience qu’il peut être délicat pour vous de vous dévoiler même si nous veillerons à la confidentialité́ que vous souhaiterez.  

Nous vous assurons de notre compassion et de notre bienveillance et vous proposons deux  voies de contact :  

Au niveau diocésain, vous pouvez contacter la cellule d’écoute de Nanterre par mail : ecoutevictime@nulldiocese92.fr Par tel : 06 81 74 23 44.  N’hésitez pas à laisser un message avec vos coordonnées.

Au niveau national, l’association France Victimes a ouvert un numéro spécial avec des écoutants spécialement formés aux problématiques de l’Église : 01 41 83 42 17 (9h à 21h)

Nous rappelons l’existence du numéro d’appel 119 pour tout ce qui concerne les mineurs. 

Puissions-nous, en nous impliquant largement dans cette démarche, manifester que nous essayons de vivre tous ensemble selon le commandement du Christ :

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».