Dimanche 13 décembre 2020

3ème dimanche de l’Avent, année B

« L’Amour ne se paie que par l’Amour… »

Au bas des « Armoiries de Jésus et de Thérèse » nous lisons cette parole empruntée au Cantique spirituel de saint Jean de la Croix et que Thérèse a choisie comme devise : « L’Amour ne se paie que par l’Amour » (Ms A, 85v°).

A la faveur de l’Epître de saint Jean, nous chantons : « Dieu est Amour » (1 Jean 4,8). Jésus, le Fils, vient en ce monde nous manifester la tendresse du coeur de Dieu qui est, et Père, et Fils, et Saint-Esprit. C’est précisément pour chanter sa reconnaissance envers « l’Adorable Trinité » que sainte Thérèse choisit cette devise qui traduit le tréfond de son coeur. En prenant chair de notre chair, Jésus, le Fils, révèle en pleine lumière, l’être profond du Père qui est Amour.

Bien souvent les statues de nos églises représentent la Vierge Marie qui porte l’Enfant-Jésus.

Comment le Fils, qui est tout Amour, a appris à aimer dans sa vie d’homme?…

Il a appris à aimer selon la chair, dans le ventre de sa maman à travers l’attention, l’affection, l’amour dont la Vierge Marie l’a aimé ; à travers cette sollicitude particulière de saint Joseph qui n’a pas craint de prendre Marie chez lui (Matthieu 1,20).

Mais à quelle source de l’Amour, Marie et Joseph se sont-ils abreuvés pour aimer l’Enfant-Jésus qui leur était donné de la part du Seigneur ?…

Ils se sont laissés aimer, irriguer, abreuver par l’Amour même qui est en Dieu car « Dieu est Amour ». L’Amour même dont ils accueillent et aiment leurs Enfant-Jésus est l’Amour dont le Fils les aime de toute éternité, avec le Père, dans l’Esprit-Saint.

La grâce de Noël nous révèle dans la naissance de Jésus, l’identité même de Dieu qui est « Amour ». « Il n’est qu’Amour et Miséricorde », confie Thérèse à l’Abbé Bellière (LT 266).

La manifestation du « Verbe fait chair » (Jean, 1,14) nous invite à la conversion du coeur.

L’Incarnation du Fils de Dieu nous incite à choisir dans l’Esprit Saint, de prendre l’Enfant-Jésus dans nos bras, pour l’aimer en retour de l’Amour même dont Dieu nous aime : Amour et du Père et du Fils et de l’Esprit Saint répandu dans nos coeurs, de façon royale, dans la grâce du baptême.

Faisons de nos coeurs comme une crèche intérieure pour demeurer près de Jésus. Offrons-lui le trésor de nos vies : l’amour même qu’Il nous porte pour que nous l’aimions en retour !… Et que par cet amour, le monde connaisse l’Amour qui est en Jésus, le Christ, et choisisse d’en vivre.

Belle et sainte Fête de Noël

Père Olivier Ruffray, recteur du sanctuaire Sainte Thérèse de Lisieux

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter de la Paroisse Sainte-Thérèse.

Merci. Votre adresse e-mail est maintenant abonnée!