Dimanche 20 septembre 2020

25ème dimanche du temps ordinaire, année A

Un nouveau paroissien

Depuis le 1er septembre je suis Boulonnais : cette qualité me renvoie à bien des années en arrière puisque je le fus déjà en 1974 et 1975 : d’abord diacre puis prêtre j’étais à Sainte- Cécile où je reçu ces deux ordinations des mains de Monseigneur Jacques Delarue, le premier évêque de Nanterre.

Aujourd’hui, au bout de quarante-cinq ans de ministère, à bientôt 72 ans, me voilà résident sur la paroisse Sainte-Thérèse où le Curé et les autres prêtres ont bien voulu me réserver un accueil tout à fait fraternel dont je leur suis très reconnaissant.

Après Sainte-Cécile j’ai été nommé aumônier de l’Enseignement public de Rueil-Malmaison. Peu avant sa mort, en 1982, Monseigneur Delarue m’avait confié la direction de l’Enseignement religieux (cf. la catéchèse) du Diocèse : j’ai exercé cette charge pendant dix années au cours desquelles j’ai eu la chance de collaborer avec Monseigneur François Favreau ; au long de cette même période j’ai eu l’occasion de m’occuper de la communication de l’Évêque dirigeant, en particulier, le bulletin diocésain d’alors, « Église des Hauts-de-Seine ».

S’est ensuite ouverte une période de 28 ans où j’ai été curé (et le plus souvent doyen) de Bourg-la-Reine, de Saint-Cloud et enfin de Saint-Jean-Baptiste/Bienheureuse-Isabelle de Neuilly. Parallèlement j’ai été amené à créer la direction diocésaine des pèlerinages ce qui m’a donné la grâce de conduire bien des groupes en Terre Sainte et à Rome.

Depuis le début des années 1990 et jusqu’à très récemment j’ai enseigné la pastorale catéchétique au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les- Moulineaux et la liturgie à la Maison de propédeutique Madeleine-Delbrêl de Neuilly. Également j’ai eu l’opportunité de collaborer à la fondation et à la direction de la formation « Bâtir sur le roc » destinée aux laïcs en responsabilité du Diocèse.

En 2005, me nommant vicaire épiscopal, Monseigneur Gérard Daucourt me chargeait des « fidèles sensibles à la forme extraordinaire du rite romain ». À ce titre j’en ai organisé la célébration dans trois paroisses du Diocèse. Monseigneur Michel Aupetit puis Monseigneur Matthieu Rougé m’ont reconduit dans cette même fonction.

Sur un autre plan, en 2011, le cardinal Kurt Koch, Président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, m’a appelé à diriger la Section française du Comité Catholique pour la Collaboration Culturelle avec les Églises orthodoxes qui accueille et finance dans notre pays des étudiants envoyés par ces Églises pour y poursuivre leur formation (master 2 ou doctorat).

Pour l’heure, l’Évêque a ajouté deux compétences à mon vicariat : d’une part la cause des saints et le développement d’une pastorale des sanctuaires et d’autre part la présidence de la Commission d’art sacré du Diocèse. Il m’a également nommé pour que je sois son délégué auprès des prêtres de plus de soixante-quinze ans (ce qui représente un groupe d’environ soixante-dix confrères).

De plus, en fonction des demandes du Père Marc Ketterer et de mes disponibilités, je rendrai avec plaisir quelques services aux paroisses de l’Immaculée-Conception et de Sainte-Thérèse.

Je forme bien sûr aussi le voeu de pouvoir rencontrer les uns et les autres et de créer des liens avec vos communautés. Déjà soyez assurés de ma prière et je compte sur la vôtre.

Mgr Yvon Aybram

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter

Je m'abonne à la Newsletter de la Paroisse Sainte-Thérèse.

Merci. Votre adresse e-mail est maintenant abonnée!