Dimanche 30 juin 2019

13ème dimanche du temps ordinaire, année C

« Dans l’Évangile, nous pouvons écouter chaque jour Jésus qui nous parle : portons toujours sur nous un petit Évangile  » Pape François

Ça y est l’été est arrivé… Nous y sommes, les signes nous sont donnés, soleil et augmentation des degrés, chaleur sont au rendez-vous : autant de signes qui ne nous trompent pas, l’été est bien là. Avec l’été, du temps nous sera donné. Joie des dispersions et des retrouvailles… Joie des
voyages et des découvertes… Joie d’un peu plus de temps pour soi, pour son couple, pour ses enfants, pour sa famille. Qu’en sera-t-il de l’Évangile durant cette période estivale ?
Aussi, afin de ne pas manquer de l’unique nécessaire, chaque jour, je vous propose de lire l’Evangile, avec cette question simple : « Seigneur, que veux-tu que je fasse pour toi ? ». En 5 ou 10 minutes, peut-être même plus, lisez, relisez, le texte qui porte cette Parole que Dieu vous adresse personnellement et pourquoi ne pas aussi prendre le temps après avoir goûté à la Parole de Dieu, si cela est possible, de vivre un dialogue contemplatif, en couple, en famille. Si souvent nous faisons monter vers Dieu nos demandes, en cet été, c’est Dieu lui-même qui vous invite à entrer dans un dialogue dont le premier mot est écoute.
Pour écouter ensemble, voici pour le dialogue contemplatif, la méthode :
1- Faire le signe de la croix
2- Invoquer le Saint Esprit : « Viens Esprit de sainteté, viens Esprit de lumière, viens Esprit de feu,
viens nous embraser »
3- Lire le texte de l’Evangile à haute voix une fois, prendre du silence, deux fois, prendre du
silence, trois fois, prendre du silence. Un mot, une image, une phrase va me marquer, va retenir
mon attention. C’est cela que le Seigneur veut me dire.
4- Une fois, la phrase, l’image, le mot retenu, j’essaye de voir comment cela concerne ma
propre vie.
5- Je m’engage avec le Seigneur d’essayer de mettre en oeuvre ce que j’aurai découvert du lien
entre la Parole et ma vie.
6- Je termine par la prière du Notre Père.
7- Je me déconnecte de la prière en faisant le signe de la croix.
Normalement, si vous décidez de vivre ce petit exercice quotidien, cela vous donnera le désir de vivre la rencontre du Christ dans l’Eucharistie.
Que ces vacances reposantes, familiales, joyeuses et vivifiantes, vous offrent chaque jour une joyeuse rencontre avec la Parole de Dieu.
Bon été à tous

Père Marc Ketterer